Francesco Antonio Giuseppe Maria Zolla (1796 - 1847)

‹ Back to Zolla surname

1

Matches

0 0 1
Adds middle name, spouse(s) and child(ren).

View Francesco Antonio Giuseppe Maria Zolla's complete profile:

  • See if you are related to Francesco Antonio Giuseppe Maria Zolla
  • Request to view Francesco Antonio Giuseppe Maria Zolla's family tree

Share

Nicknames: "François"
Birthplace: Venice, Venice, Veneto, Italy
Death: Died in Marseille, Bouches-du-Rhone, Provence-Alpes-Côte d'Azur, France
Occupation: Engineer
Managed by: Mandy Tan
Last Updated:
view all

Immediate Family

About Francesco Antonio Giuseppe Maria Zolla

Francesco Antonio Giuseppe Maria Zolla1, François Zola en français, né à Venise le 7 août 1796 et mort à Marseille le 27 mars 1847, est un militaire et ingénieur français de naissance italienne, père d'Émile Zola.

Famille

Sa famille était une lignée d'officiers originaire de Zara, en Dalmatie2. Le grand-père de Francesco Zola, Antonio Zolla3 était capitaine des Fanti, soldats italiens au service de la République de Venise ; il servit sous les ordres du colonel Jean Berettini ; sa compagnie se trouvait en 1771 à Céphalonie et, en 1777-1778, à Corfou.

Son père, Demetrio Carlo ou Charles Zolla4, est élève au collège militaire de Vérone jusqu'en 1771. Il sert au Levant comme lieutenant au corps des Ingénieurs, puis capitaine du génie, et est en 1801 inspecteur général des bâtiments publics de Venise. Après un premier mariage supposé avec Benedetta Kiriaki5,6, il épouse vers 1782 une jeune fille grecque de Corfou, nommée Nicoletta Bondioli. Après une fille, Caterina Petropoli et un premier fils Marco Zolla, leur fils Francesco naît à Venise le 8 août 1795.

Biographie

Entré à l'École militaire royale de Pavie en octobre 1810 à quinze ans, il en sort en avril 1812 sous-lieutenant au 4e Régiment d'Infanterie légère, et est transféré dès juillet comme lieutenant du Régiment Royal d'Artillerie italien, alors qu'il n'a que dix-sept ans. Jusqu'à la chute du Premier Empire, il servira dans les troupes du Royaume d'Italie commandées par le vice-roi Eugène de Beauharnais.

À la chute de Napoléon, il sert de 1815 à 1821, dans un régiment de l’armée autrichienne du royaume Lombardo-Vénitien. L'armée l'autorise à suivre, de 1817 à 1818, des études à l’université de Padoue, où il obtient un diplôme en ingénierie et un doctorat en mathématiques. Il écrit un Traité sur le Nivellement, qui lui vaut le titre de membre de l'Académie de Padoue et une médaille du roi de Hollande.

Libéral en politique, carbonaro et franc-maçon, il quitte, en 1821, l’armée pour se rendre en Autriche où, en qualité de géomètre du cadastre en Haute-Autriche, il supervise la construction du chemin de fer Linz-Budweis, qui est considéré comme la première ligne de chemin de fer sur le continent européen, après l’Angleterre. Brillant ingénieur de travaux publics, il est, en effet, un des pionniers des chemins de fer en Europe avant 1830, alors que la France ignore encore ces techniques. C’est également à cette époque, lors de la création de la Compagnie des chemins de fer Zola, qu’il change la graphie patronymique de son nom.

En 1830, il quitte l'Autriche et passe brièvement en Hollande, puis en Angleterre. Il s'installe en France, change aussi son prénom de « Francesco » en « François » dès son arrivée, et s’engage dans la Légion étrangère, de création récente, au grade de lieutenant. Parti pour l’Algérie, en octobre 1832, il démissionne13 et débarque à Marseille le 24 janvier 18335, où il s’installe comme ingénieur de travaux publics.

En 1843, la famille part s’installer à Aix-en-Provence. Des nombreux projets importants et de grande envergure qu’il propose, aucun n’est retenu. L’un de ses projets aboutit finalement, puisque François Zola obtient de superviser la construction du barrage, premier barrage à voûte d’Europe, et du canal qui alimente toujours en eau la ville d’Aix-en-Provence, le canal Zola14. Sa mort, à 50 ans, laisse sa jeune femme Émilie Aubert, sans un sou devant de graves difficultés matérielles, à la suite de mauvais choix financiers et des malversations de ses associés.

Hommages

Le 6 novembre 1868, la ville d'Aix-en-Provence, un boulevard est officiellement dénommé « boulevard François-Zola ». Celui-ci sera ultérieurement dénommé « boulevard François-et-Émile-Zola », dénomination qu'il possède toujours.

view all

François Zola's Timeline

1796
August 7, 1796
Venice, Venice, Veneto, Italy
1840
April 2, 1840
Age 43
Paris, Paris, Île-de-France, France
1847
March 27, 1847
Age 50
Marseille, Bouches-du-Rhone, Provence-Alpes-Côte d'Azur, France
????