Guillaume Chohan de Coëtcandec (c.1510 - 1598) MP

public profile

View Guillaume Chohan de Coëtcandec's complete profile:

  • See if you are related to Guillaume Chohan de Coëtcandec
  • Request to view Guillaume Chohan de Coëtcandec's family tree

Share

Birthdate:
Death: Died
Occupation: Chevalier de l'ordre du Roi, Seigneur de Coëtcandec, Rosnarho, la Chesnaye, de Kerleau, de le Reste, de Trégonleau
Managed by: Ann Vermeulen
Last Updated:

About Guillaume Chohan de Coëtcandec

  • gw1.geneanet.org... ; gw5.geneanet.org... ;
  • Guillaume Chohan de Coëtcandec
  • Né vers 1510
  • Décédé le 15 février 1598 , à l’âge de peut-être 88 ans
  • Chevalier de l'ordre du Roi, seigneur de Coëtcandec, Rosnarho, la Chesnaye, de Kerleau, de le Reste, de Trégonleau
  • English -
  • Born around 1510
  • Died February 15, 1598, at the age of perhaps 88 years
  • Knight of the Order of the King, Lord of Coëtcandec, Rosnarho, the Chesnaye of Kerleau of the Rest of Trégonleau

Notes individuelles

1 - Sa vie , son oeuvre.

Il a renove le château de Coetcandec et a du faire bien plus dans sa vie pour recevoir de Henri III en 1684 l'Ordre royal de St Michel .Sous le roi Henri III , le contingent des Chevaliers de l'Ordre était limité a 27 seulement . Henri III le roi qui fut assassiné par un moine .

2 - Le château et ses cheminées

Sur Locmaria Grand Champ ( anciennement partie de Grandchamp et même Plumergat ) est le château de Coëtcandec (XVIème siècle). Siège d'une ancienne seigneurie appartenant vers 1350 à Pierre Chohan du fait de son mariage avec Marie Lezou de Coëtcandec.

Bertrand Chohan de Coëtcandec, s'éteint vers 1684, sans enfants. La seigneurie revient ensuite par adjudication à Mme Du Breil qui épouse Jean de La Bourdonnaye. Ensuite le chateau a été longtemps la propriété des La Bourdonnaye , famille de grands navigateurs entre autres ,ayant contribué au développement de l'ile de Bourbon-dites ile de Mascareigne ( La Reunion de nos jours ).Le plus connu est sans doute Mahé de La Bourdonnaye qui a donné son nom a la plus grande ile des Seychelles et fut un grand gouverneur de l'Ile Maurice ou la ville Mahebourg existe aussi .

Le premier maire de Locmaria , détachée de Grandchamp , fut en 1889 le Comte de Coetcandec , antérieurement maire de Grandchamp.Il fut chambellan de Napoleon III .

A sa mort, en 1886, le dernier des La Bourdonnaye lègue le château à sa servante, et les héritiers de celle-ci le revendent, en 1931, à René Monnier. Les Bénédictines de Saint-Michel de Kergonan (Plouharnel) s'y réfugient de mai 1943 à juin 1945.

Le château a été habité jusqu'en 1946 et est aujourdhui en ruines . Il existe au moins deux belles photos , vers 1950 ,qui montrent ce beau château , vue de devant , vue de l'arriere . C'est un chateau avec de grosses tours ...

Une autre carte postale des années 1950 montre bien la cheminée de la salle d'honneur en place a Coëtcandec. Sur la cheminée monumentale, haute de 5,5 mètres et large de plus de 3 mètres, qui provient du chateau de Coëtcandec figurent le blason de la famille des Chohan( cerf passant en gueule )et ceux des alliances comme au centre celui qui lie les Grillons ( Croix ancrees ) aux Chohan .Malheureusement ces cheminées vont quitter le chateau .

En effet le château de Pontivy est classé Monument Historique le 30 décembre 1953 et restauré de 1955 à 1972 . A cette occasion les deux cheminées de chateau de Coetcandec ont été remontées à Pontivy en 1955 .Les archives de Pontivy conservent divers documents relatifs aux cheminées de Coët-Candec mais ils concernent plutôt l'acte de vente et non une manifestation particulière type inauguration. Les archives sont donc des délibérations du Conseil municipal, l'acte de vente réalisé par un notaire, ainsi que diverses correspondances avec l'Architecte des Bâtiments de France de l'époque (M. René Lisch), la duchesse de Rohan, et Mme Elisabeth Engelhart, propriétaire des cheminées avant leur achat par la ville.C'est lors du conseil municipal du 13 février 1959 que l'avis d'achat fut emis favorablement pour l'achat a Monsieur Monnier , proprietaire pour un prix de cession de 300,000 Francs , offre " tres avantageuse " ( sic ) . Pour 300,000 Francs les objets immobiliers cédés sont :

-Au rez de chaussee , dans le grand salon :Une grande cheminée du XVIeme siecle .

-Au rez de chaussee ,dans la petite salle a manger :Une cheminée d'angle.

-Au premier étage , dans la chambre d'honneur :Une cheminee du XVI eme siècle.

-Dans le vestibule : Une niche du XVI eme siècle avec son entourage .

L'acte de vente est date du 13 mars 1959 , a Grandchamp et ratifié par le sous préfet a Pontivy , le 26 mars 1959 .

Une fois les cheminées parties ,le château est allé de mal en pire , en 1974 il n'y a plus de toiture ...Difficile a penser qu'il a été completement abandonné et reduit a une ruine totale .

3 - Le gisant et l'epitaphe

Le tombeau ( gisant ) de Guillaume Chohan fait partie du Patrimoine de France et est protégé/classé depuis le 8 mai 1976 .Il a été realisé vers 1598 .Il est dans l'église de LocmariaGrandchamp d'où il fut sorti de 1915 a 1975 quand il était dans le cimetiere .h=86;la=196;pr=90 .On y voit des armoiries : écusson a cerf passant soutenu par deux anges , armoiries de Chohan ( a tête du gisant ); parti de croix ancrée des Le Grillon a dextre et de cerf passant des Chohan asenestre ( aux pieds du gisant ).

Il y a une epitaphe :

Ici gist le noble et puissant seigneur messire Guillaume De Chouan , en son vivant chevalier de l'ordre du roi , seigneur de Couetcandec,de Rosnarho,La Chesnaye,de Kerleau,de le Reste,de Tregonleau,lequel décéda le XV fevrier 1598 ,priez Dieu pour son âme .Le chevalier qui gist sous cette froide lame de sagesse, en conseil,égalait un Nestor de prouesse et de vertu, ressemblant a Hector,prodiguant mille fois pour son prince son âme,passant quiconque loin ne dedaigne prier pour l'éternel repos d'un si preux chevalier.

Qui est dans le tombeau ?

Erick Bonnet affirmait :" qu'il est nécessaire de faire appel à la tradition héraldique pour identifier le Seigneur de Coëtcandec, dont nous conservons l'effigie mortuaire"

-Guillaume Chohan, mort en 1598, avait épousé Nicole du Breil. Or aucun blason figurant sur la pierre tombale ne rappelle cette alliance.

-Guillaume Chohan avait été décoré en 1584 de l'ordre royal de St Michel et cette prestigieuse décoration ne figure pas non plus sur le tombeau, à son cou ou autour de ses armoiries. Même si le monument avait été scupté d'avance, Il était facile de rajouter le motif en scuptant à nouveau ou en rajoutant un motif en stuc.

En coutume héraldique lorsque le défunt est présenté seul, les armoiries qui ornent le tombeau sont en général celle de la lignée paternelle or l'écu au pied du chevalier est un écu d'alliance et non un écu de descendance.Mr de Boos spécialiste en héraldique s'étonne que Guillaume Chohan ait pu avoir une sépulture aussi simplement ornée lui qui avait poursuivi le programme de décoration sculptée du Château.Il n'aurait pas manqué de faire figurer un grands nombres d'écus de descendances sur sa tombe . Voilà pourquoi on reconnait plus volontier Pierre IV que Guillaume.

4 - Jeanne Chohan

Jeanne, sa soeur , dame de Rulliac , est nee vers 1533 . Elle épousa vers 1568 le chevalier , Seigneur Jan De Lantivy ( fils de Charles de Lantivy et de Jeanne Fournoir ), Seigneur de Coscro ( Lignol ),Kerveno et Rulliac ( St Ave ) . Ils eurent au moins 3 enfants .Leur présence est attestée , par exemple , dans l'arret de maintenue de noblesse pour MM Le Gouvello du 22 janvier 1671 , un document au dossier est la célébration au Presidial de Vannes le 29 avril 1592 du mariage d'entre Olivier Champion , escuyer , et demoiselle Julienne de Lantivy , seule fille de defunt Jan et de Jeanne de Chohan ( sic ), sieur et dame du Cozcro en présence de noble Paul Le Gouvello, avocat audit Presidial, sieur de Kersivien et parent au quart degré .Cités aussi dans un autre document cette fois pour Louis de Lantivy , fils, datte ( sic )5 octobre 1590 .

5 - Conclusion

Sans oublier que le frère de sa belle mère est Joachim du Bellay ,l'ami de Pierre Ronsard ,il y a d'autres choses a ajouter .Guillaume est décéde sans savoir que son fils Hyerosme serait assassiné a Rennes en 1623 , sans savoir que son petit fils allierait la famille Chohan De Coetcandec a la famille du philosophe Rene Descartes en 1624 et avant de savoir que ses neveux et petits neveux De Lantivy allaient avoir un role important dans le futur : Chirurgien ( vers 1600 ...peu commun ) , Senechal, Conseiller au parlement , etc ...

Sources: - personne: Arrêt de maintenue de noblesses , 22.01.1671, Messieurs Le Gouvello ; AG pour la polémique sur le Gisant ; GLC pour le maire et les Bourdonnaye , émail de Anne Bocquet , médiatrice du patrimoine a Pontivy ;copie du rapport du conseil municipal de Pontivy du 13 février 1959 , Marché de gré a gré pour la vente des cheminées , du 19 mars 1959 et le reste sur differents acces Internet, photos de Coetcandec vers 1945 de JLB. - naissance: Date pour référence , pas de preuves, mais son mariage effectif est en 1527 . - décès: Date de décès sur son gisant a Locmaria Grandchamp . - mariage: Arret de maintenue de Noblesse des Chohan ,24 juillet 1669.

view all

Guillaume Chohan de Coëtcandec, du Chesnaye et de Rosnarho's Timeline