Olivier Tardif, sieur (1601 - 1665) MP

‹ Back to Tardif surname

Is your surname Tardif?

Research the Tardif family

Olivier Letardif's Geni Profile

Records for Olivier Tardif

343,623 Records

Share your family tree and photos with the people you know and love

  • Build your family tree online
  • Share photos and videos
  • Smart Matching™ technology
  • Free!

Share

Nicknames: "Le Tardif"
Birthplace: Étables-Sur-Mer, Dép. Cotes Du Nord, Bretagne, France
Death: Died in Château-Richer, La Côte-de-Beaupré Regional County Municipality, Quebec, Canada
Occupation: Capitaine de navire, Juge seigneurial
Managed by: joshua paul dale rediker
Last Updated:

About Olivier Tardif, sieur

pp 3864-3865

commis was Champlain's interpreter, then Genl Clu of Co. of New Fr. & Co-lord of the hill of Beaupre.

Left Honfleur France in 1618

--------------------

http://larryvoyer.com/genealogy/getperson.php?personID=I149954&tree=v7_28

http://genealogiequebec.info/testphp/info.php?no=304

l est aussi connu sous le nom de Olivier Le Tardif, Olivier Tardif, Sieur Olivier le Tardif de la Porte 4 et Olivier Letardif

Il est le fils de Jean le Tardif et Clémence Houart.

Il est commis général de la Compagnie des Cents-Associés en 1633 à Québec. Après 1633 Letardif collabore au travail missionnaire : il appuie les Jésuites, sert de parrain à des indigènes, administre même le baptème et, fidèle à l'exemple de Champlain, adopte jeunes Indiens.

Il est le parrain de Marie-Olivier-Sylvestre Manitouabeouich. Il est le père adoptif de Marie-Olivier Sylvestre. Il nait en 1604 à Étables-sur-Mer, Saint-Brieuc, Bretagne, France. Olivier Le Tardif de Honnefleur est Signe le procès-verbal de l'assemblée des notables. à Québec, Capitale-Nationale, Québec, Canada en 1621. Le 25. jour d'Aoust (1626) le dit Emery (Emery de Caën) partit de Québec. Et ledit du Pont (François Dupont-Gravé) se delibera de repasser en France, bien que ledit sieur de Caen lui mandoit que cela seroit en son option de demeurer s'il vouloit, & s'estant resolu de s'en retourner, Cornaille de Vendremur d'Envers demeura en sa place, pour avoir soing de la traitte & des marchandises du magazin, avec un jeune homme appellé Olivier le Tardif de Honnefleur, sous-commis qui servoit de truchement. Tous nos vivres estans desembarquez je les fis visiter, le nombre qu'il y avoit estoit peu, qui estoit pour tomber en des inconvenients d'une mauvaise attente, comme j'ay dit cy dessus, si Dieu ne nous aydoit par le prompt retour des vaisseaux 16. Olivier Le Tardif de Honnefleur est à Québec en 1629 1. Il est sous-commis de la Compagnie de Caën après 1629. Olivier Le Tardif de Honnefleur est Olivier Le Tardif, suppléant de François Gravé Du Pont, malade, remet à Lewis Kirke les clefs de l'habitation. à L'Habitation, Québec, Québec, Québec en juillet 1629. Il est interprète "expérimenté aux langues" montagnaise, algonquine et huronne, sert de truchement. en 1633. Il est le parrain de Olivier Michel. Il est le père adoptif de Marguerite Nicolet. Sieur Jean Nicolet de Belleborne et Olivier Le Tardif de Honnefleur ]obtiennent conjointement la terre dite de Belleborne, dans la banlieue de Québec (cent soixante arpents de roture) en mai 1637. Olivier Le Tardif de Honnefleur est témoin au contrat de mariage de Marguerite Couillard et Sieur Jean Nicolet de Belleborne le 22 octobre 1637. Il épouse Louise Couillard, fille de Sieur Guillaume Couillard de l'Espinay et Guillemette Hébert le 3 novembre 1637 à Notre-Dame, Québec. Il est nommé commis général de la compagnie des Cent-Associés en 1641. Olivier Le Tardif de Honnefleur est présent au mariage de Marie-Olivier Sylvestre et Martin Prévost le 3 novembre 1644 à Notre-Dame, Québec. Il est commis de Messieurs de la Compagnie de la Nouvelle-France le 2 décembre 1645. Il acquiert un huitième de la seigneurie de Beaupré. en avril 1646 à Beaupré, Montmorency, Québec 1. Adrien Duchesne donne sa terre à Abraham Martin dit l'Écossais le 15 août 1646 en présence de Jacques de Launay, Robert Giffart, seigneur de Beauport, Guillaume Tronquet, Jean Guitet, Sieur François Bissot de la Rivière et Olivier Le Tardif de Honnefleur 23, a. Le contrat de mariage de Barbe Émard et Olivier Le Tardif de Honnefleur est signé le 16 mai 1648 à La Rochelle, La Rochelle, Charente-Maritime, Poitou-Charentes, France par devant Guyard de Fleury, par devant Fleury 1. Il épouse Barbe Émard, fille de Jean Émard et Marie Bineau le 21 mai 1648 à Saint-Barthélémi, La Rochelle, La Rochelle en présence de Zacharie Cloutier père. Il est capitaine commandant de navire le 21 mai 1648. Il est commis général de la Compagnie de la Nouvelle France le 21 mai 1648. Olivier Le Tardif de Honnefleur est témoin au contrat de mariage de Marie Couillard et Sieur François Bissot de la Rivière le 4 octobre 1648. Olivier Le Tardif de Honnefleur est présent au mariage de Guillaume Couture et Anne Émard le 16 novembre 1649 à Lauzon, Chaudière-Appalaches, Québec. Olivier Le Tardif de Honnefleur concède une terre ayant cinq arpents de front sur le Saint-Laurent à Louis Gagné en 1650. Il est procureur général et spécial de la Compagnie de Beaupré. et accorde une vingtaine de concessions en 1651 à Beaupré. Cède sa propriété de Bellborne, qui deviendra la châtellenie de Coulonge, et obtient une terre à Chateau-Richer où il s'établit. en 1653 1. Il est juge prévot de la seigneurie de Beaupré. entre 1653 et 1659. André Bazin fut domestique engagé de Olivier Le Tardif de Honnefleur. Olivier Le Tardif de Honnefleur dresse un inventaire assisté de Guillaume Audouart de Saint-Germain le le 3 septembre 1655. Sieur Charles Aubert de La Chesnaye achète d'un huitième des seigneuries de Beaupré et de l'Île d'Orléans à Olivier Le Tardif de Honnefleur le le 13 avril 1662. Il décède le 28 janvier 1665 à Château-Richer, Capitale-Nationale 6. Il est inhumé le 28 janvier 1665 à La-Visitation-de-Notre-Dame, Château-Richer.

http://www.fichierorigine.com/detail.php?numero=243883

Statut Marié

Date de naissance Vers 1601

Lieu d'origine Étables-sur-Mer (St-Jean-Baptiste) (Côtes-d'Armor) 22055

Parents Jean et Clémence Houart

Première mention au pays 1621

Occupation à l'arrivée Commis général de la Compagnie des Cent Associés

Date de mariage 03-11-1637

Lieu du mariage Québec (Notre-Dame)

Conjoint Louise Couillard

Décès ou inhumation Château-Richer, 28-01-1665

Remarques Son frère Lorant est baptisé à Étables-sur-Mer le 27-05-1605 de même que sa sœur Noëlle, le 25-12-1607. Il épouse en secondes noces Barbe Aymard, veuve de Gilles Michel, à La Rochelle (St-Barthélemy) le 21-05-1648. Son contrat de mariage est passé devant le notaire Teuleron à La Rochelle le 06-05-1648. En 1661, il dit venir d'Étables, évêché de St-Brieuc. Une plaque commémorative a été posée sous le porche de l'église le 22-05-1994 lors du rassemblement des familles Tardy et Tardif.

Identification DGFQ, p. 1062

Chercheur(s) Archange Godbout

Référence Fonds Archange-Godbout, SGCF ; AG-Lar, p. 225 ; DBC, vol. 1, p. 483-484 ; MSGCF, vol. 12, p. 4

--------------------

	


LES PIONNIERS DE NOTRE FAMILLE


Olivier Letardif (1603-1665)

   Olivier Letardif est sans contredit l'ancêtre de la grande majorité des Tardif en Amérique. De nombreuses et courtes biographies ont été publiées à son sujet, la plupart inspirées des publications de Mgr Gosselin et de A. Ducharme. Voici un autre court résumé de la vie d'Olivier Letardif, basé sur des recherches antérieures et récentes.
   Olivier Letardif, fils de Jehan Letardif et de Clémence Houart, naquit à Etables, évêché de Saint-Brieuc en Bretagne, aujourd'hui Etables-sur-Mer. Il arrive à Québec en 1618 probablement sur un navire de la Compagnie des Marchands, parti de Honfleur le 24 mai. En 1621, il fait partie des notables de Québec avec qui il signe un document qui sera remis au roi Louis XIII concernant les conditions de vie en Nouvelle-France. Il passe quelques hivers à Québec et Champlain le dit interprète des langues indiennes et sous-commis au magasin de Québec. Le 20 août 1629 Champlain lui demande de remettre les clefs du magasin de Québec à Louis Kirke après la prise de la ville. Ramené en Angleterre avec Champlain par les frères Kirke, il repasse ensuite en France où il s'établit à Honfleur.
   En arrivant en Angleterre, Champlain ainsi que les Kirke apprirent que la paix avait été signée le 24 avril 1629 et que la prise de Québec qui eut lieu après cette date n'était sûrement pas valide. Champlain, qui avait cédé la colonie le 20 juillet, fait donc des démarches ainsi que Letardif pour se faire remettre la colonie et tout ce qui avait été pris au magasin de Québec. Eventuellement le traité de St-Germain-en-Laye remettait le Canada à la France. Olivier est de retour à Québec dès 1631. Il est très actif car on voit son nom déjà sur quantité d'actes civils et religieux. En 1633 il est à Rouen où il donne une procuration au sieur Jean Rozée afin que ce dernier retire ses gages en son nom. En 1634 il est qualifié de premier commis de la Compagnie des Cent-Associés dans un acte de partage de biens entre Guillaume Couillard, Hélène Desportes et Guillemette Hébert. En 1635 il assiste l'arpenteur Jean Bourdon dans une concession de terre à Abraham Martin. Le 17 novembre 1635 il signe comme témoin au testament de Champlain. Il travaille de près avec toutes les classes de la population. Il adopte trois enfants indiens et paie pour leur logement et leur éducation.
   Le 23 mars 1637, le gouverneur de Montmagny concède par indivis à Olivier Letardif et à Jean Nicolet 160 arpents de terre en bois, dite terre de Belleborne qui deviendra plus tard la Châtellenie de Coulonge qui sera la résidence des lieutenants gouverneurs de la province de Québec jusqu'en 1961.
   En 1637 il épouse Louise Couillard, petite-fille de Louis Hébert; elle n'avait que douze ans et demi. Elle aura un fils quatre ans plus tard et mourra dans la même année. Son fils la suivra dans la tombe quelques années plus tard. Ce fils Pierre avait comme parrain nul autre que le gouverneur, monsieur Charles Huault de Montmagny.
   On le voit ensuite assister à la prise de possession de l'Ile d'Orléans par le sieur Derré de Gand pour la Compagnie des Marchands, rendre témoignage dans l'enquête sur la mort par noyade de Pierre de la Porte, agir comme marguillier de Notre-Dame-de-Québec et signer comme témoin des douzaines d'actes de baptème, mariage, sépulture ainsi que des actes notariés. Il est en contact constant avec les Jésuites qui le mentionnent à plusieurs reprises dans leurs Relations.
   En 1641 il devient commis général de la Compagnie des Cent-Associés et prend charge du navire le "Notre-Dame" appartenant à la compagnie; ses fonctions l'obligent à faire plusieurs voyages en France où il passe plusieurs hivers. Par exemple en 1643 il engage cinq hommes à La Rochelle pour Guillaume Couillard; en 1645 il est parrain d'Olivier Michel à La Rochelle; il assiste au mariage de Zacharie Cloutier en 1648 également à La Rochelle et à la fin de mai 1648, il s'y marie lui-même en secondes noces avec Barbe Aymard également veuve et mère d'Olivier Michel.
   En 1646, Olivier avait été nommé procureur général de la Compagnie de Beaupré et co-seigneur de la côte de Beaupré pour la somme de 1500 livres. A ce titre il devait concéder des terres aux futurs colons, régulariser les concessions accordées verbalement antérieurement, faire valoir les terres de la seigneurie et éventuellement, en tant que juge prévost ou bailli de la seigneurie, régler les mésententes survenues entre les habitants.
   A son retour de France en 1648, marié et avec deux enfants, le sien Pierre et celui de sa femme, Olivier Michel, il s'installe sur la côte de Beaupré, au Cap Tourmente où il possède une maison et éventuellement à Château-Richer. Il s'applique à développer cette partie de sa seignerie et de 1650 à 1651 il y attire une trentaine de concessionnaires dont plusieurs sont les souches des grandes familles canadiennes comme les Racine, Gravel, Bélanger, Boucher, Gagnon, Drouin, Giguère, etc. Mentionnons qu'en 1655 il vend une rente au sieur Jean Rozée et à cet acte est ajouté un billet explicatif apparemment fait de la main même d'Olivier Letardif. A part ses nombreuses signatures, ce billet serait le seul exemple que nous ayions de son écriture.
   En 1656, se sentant probablement atteint de maladie, il donne une procuration à son épouse Barbe Aymard pour régir et administrer tous ses biens. Malheureusement celle-ci meurt trois ans plus tard, laissant quatre enfants d'âge mineur. Mais Olivier se rétablit partiellement car il est encore actif sur sa seigneurie; il fait de nombreuses concessions, il passe un grand nombre de contrats. Il est confirmé par Mgr de Laval en 1660. Il fait même un voyage en France où il signe un acte de concession en 1661 et s'occupe des familles de la Côté de Beaupré ruinées par les incursions des Iroquois.
   Mais sa maladie progresse et en 1662 ne pouvant plus s'occuper de ses biens il vend sa terre et habitation de Château-Richer ainsi que ses droits seigneuriaux à Charles Aubert de la Chesnaye. On lui nomme un curateur pour administrer ses biens en la personne de François Bélanger; on nomme comme tuteur de ses enfants Zacharie Cloutier son beau-frère (son épouse Madeleine étant la soeur de Barbe Aymard). Il décède à Château-Richer et y est inhumé le 28 janvier 1665 après avoir joué un rôle de premier plan dans la colonisation et l'administration de la Nouvelle-France.
   Sa fille Barbe-Delphine maria Jacques Cauchon le 23 novembre 1661 à Château-Richer et ils eurent de nombreux enfants. Son fils Guillaume est le seul qui continue la lignée Tardif. Après quelques années passées à Sillery, il s'installa définitivement à l'Ange-Gardien. Trois de ses fils, sur une famille d'environ dix enfants, eurent une descendance nombreuse et sont à la tête des trois branches principales de la famille Tardif:

-------------------- Bien que son nom signifie " qui tarde à venir ", cet homme figure parmi les premiers pionniers de la Nouvelle-France. Fils de Jean Le Tardif et de Clémence Houart, Olivier LeTardif est né entre 1601 et 1605, dans la localité d'Étables-sur-Mer, un village du diocèse de Saint-Brieuc, en Bretagne. Il embarque à Honfleur, le 24 mai 1618, à bord d'un navire de la Compagnie des marchands qui ramène Samuel de Champlain vers la colonie. Il devient l'interprète de Samuel, dans les langues huronne, algonquine et montagnaise. Lorsque Québec capitule, c'est lui, mandaté par Samuel de Champlain, qui rend les clés de la ville aux frères Louis et Thomas Kirke.

Après le traité de Saint-Germain-en-Laye, signé en 1632, il revient à Québec et en 1637, il épouse Louise Couillard, âgée de 12 ans, fille de Guillaume Couillard et Guillemette Hébert <http://membres.lycos.fr/ancetre/HebertL.htm>. Louise Couillard, sa première femme, meurt en 1641. Alors qu'Olivier LeTardif est le commis général des Cent-Associés à Québec et que Louise Couillard est encore vivante, il adopte Marie-Olivier Manitouabe8ich qui est la première Amérindienne à épouser un Européen, l'ancêtre Martin Prévost <PrevostM.htm>, en 1644. En 1648, Olivier LeTardif épouse à La Rochelle, en France, Barbe Émard, fille de Jean Émard et de Marie Bibeau, veuve de Gilles Michel. Elle est la sœur de Madeleine Émard mariée à Zacharie Cloutier <http://membres.lycos.fr/ancetre/cloutier.htm> fils, elle est aussi la sœur d'Anne, née en 1627, mariée à l'ancêtre Guillaume Couture <http://membres.lycos.fr/ancetre/cousture.htm>, le 16 novembre 1649. Olivier LeTardif a une terre qui lui est concédée près de Québec, en 1637. En 1646, s'ajoute à cette terre, la huitième partie de la seigneurie de Beaupré. En 1652, il devient propriétaire du Château-Richer, dont il est le fondateur et, en 1655, une terre de vingt arpents s'ajoute à son patrimoine déjà important. Des trois enfants nés au couple, à la Côte de Beaupré, deux nous relient à lui, dans cette généalogie. Leur fille, Marie-Delphine LeTardif s'est alliée à la famille Cochon en épousant, Jacques Cochon <http://membres.lycos.fr/ancetre/cauchon.htm>, dit Lamothe, en 1661. Puis, son fils Guillaume LeTardif, épouse en 1679, Louise Dubois et dans un deuxième mariage, celui qui nous concerne dans cette généalogie, en 1687, avec Marguerite Godin, fille de l'ancêtre Charles Godin <http://membres.lycos.fr/ancetre/GodinC.htm> et Marie Boucher <http://membres.lycos.fr/ancetre/boucher.htm>. L'ancêtre est malade en 1656, et c'est sa femme Barbe Émard qui s'occupe de ses affaires et de l'administration comme procuratrice de ses terres. Mais, elle meurt en 1659 et c'est l'ancêtre qui reprend le collier. Olivier LeTardif redevient procureur général de la seigneurie de la Côte de Beaupré, mais la maladie le frappe encore à la fin de 1661. On le dit chaviré du cerveau et incapable de voir plus longtemps à la bonne marche de ses affaires, ni celles de la seigneurie. Il est inhumé le 28 janvier 1665, au Château-Richer. -------------------- Born about 1601 in Etables, St-Brieuc, Brittany, France. He was a procureur general de la Compagnie de Beaupre au Canada from 1646-1651. He was a judge provost de la seigneurie de Beaupre from 1652-1659. He was the commis generale (general clerk) de la Compagnie des Cent Associes, and an interpreter. He left Honfleur, France on May 24, 1618 on a ship belonging to "La Compagnie des Marchands". Proficient in Montagnais, Huron and Algonquin languages, he became clerk-interpreter in the employ of the Royal Superintendant of New France) Guillaume de Caen. In Quebec, 1632, he was employed by King Louis XIII in the Compagnie des Cent Associes. He was a fur trader. He purchased a one-eighth interest of the Isle of Orleans.

He settled down across the river in the town of Chateau-Richer, where he was buried under the church of Notre Dame de Bonne Nouvelle in Chateau-Richer. -------------------- Olivier was born at D'Etables Diocese De St. Brieuc Bretagne (AR Brieuc, Cotes Du Nord) in France.

view all 15

Olivier Letardif's Timeline

1601
January 27, 1601
Étables-Sur-Mer, Dép. Cotes Du Nord, Bretagne, France
1629
May 16, 1629
Age 28
Quebec, Canada

Hibou Guillaume mariage 1629-05-16 à Québec (N-D) à Roolet veuve de (Louis) Hébert Présents: Samuel de Champlain et Olivier Tardif

1637
July 12, 1637
Age 36
Québec, Québec, Canada

Mariage Double

Bellenger (Bélanger) François maçon, à Québec à Marie Guyon.

Ainsi que Drouin Robert à Anne Cloustier (Cloutier)

Présents: Olivier Le Tardif et ?????

Signataires: aucune mention

November 3, 1637
Age 36
Quebec, Quebec, Canada
1638
May 22, 1638
Age 37
Québec, Québec, Canada

Racine Étienne mariage 1638-05-22 à Québec (N-D) à Martin Maguerite

(aucune mention de parents lisible ...)

Présents: Olivier Tardif Guillaume Couillard

Signataires: aucun (ne fut pas encore requis)

1648
May 21, 1648
Age 47
La Rochelle, Aunis, Poitou, France
1649
May 28, 1649
Age 48
Québec, Quebec, Canada
1652
March 4, 1652
Age 51
Quebec
November 11, 1652
Age 51
Québec, Quebec, Canada

Florent Bisson y est présent - Source Perche-Québec.com
***********************************************************************************
Acte de mariage Drouin:

Fortin Julien mariage 1652-11-11 (?) à Cap-Tourmente (St-Joachim) fils et heritier de Julien et de feu Marie Lavie de la paroisse de N-D Leverd (Vair) évéché de Mans (Main), à Gamache Geneviève fille de Nicolas dit La Marre et de Jacqueline Cadot de la paroisse de St-Illier (s) évéché de Chartres en Léance (Yvlines).

Témoins connus: Sr (Olivier) Le Tardif, Louys Gangner (Gagné ?) et Claude Auber (Aubert) notaire du couple

1655
October 22, 1655
Age 54
Quebec City, Quebec, Canada