Eugène Emmanuel Viollet le Duc (1814 - 1879) MP

‹ Back to Viollet le Duc surname

View Eugène Emmanuel Viollet le Duc's complete profile:

  • See if you are related to Eugène Emmanuel Viollet le Duc
  • Request to view Eugène Emmanuel Viollet le Duc's family tree

Share

Birthdate:
Birthplace: Paris, Ile-de-France, France
Death: Died in Lausanne, Vaud, Suisse
Occupation: Architecte. Restaurateur de monuments
Managed by: Annie Thauront (Verner - Morin)
Last Updated:

About Eugène Emmanuel Viollet le Duc

  • Eugène Emmanuel Viollet-le-Duc, né le 27 janvier 1814 à Paris et mort le 17 septembre 1879 à Lausanne, est un architecte français, connu auprès du grand public pour ses restaurations de constructions médiévales. On lui doit aussi d'avoir posé les bases de l'architecture moderne, par ses écrits théoriques marqués par le rationalisme (Entretiens sur l'architecture, 1863), et d'avoir directement inspiré plusieurs acteurs majeurs du mouvement Art nouveau : Eugène Grasset, Hector Guimard, Victor Horta, Antoni Gaudí, Hendrik Petrus Berlage, Henri Sauvage, etc.

En 1840, est choisi, à l'âge de vingt six ans, par la Commission des Monuments historiques, sur la proposition de Mérimée, pour diriger la restauration de la Madeleine, à Vézelay, qui dure de 1840 à 1861. Durant les années suivantes, Mérimée lui fait confier toute une série de missions d'études à travers la France, notamment dans la Côte d'Or, l'Yonne, l'Aude, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, la Haute-Garonne, ainsi que la direction de nombreux chantiers. Ce sont, entre autres, en Bourgogne, ceux des églises de Montréal, de Saint-Père sous Vézelay, d'Auxerre, de Semur, de la porte Saint-André, à Autun, et, dans le Midi, ceux de l'église de Simorre (Gers), de l'hôtel de ville de Saint-Antonin, etc.

   Il travaille, en outre, à la même époque, pour le compte de la ville de Narbonne, où il restaure l'église Saint-Just et aménage l'ancien Archevêché en hôtel de ville et en musée. Il exécute également la restauration de l'église de Neuvy-Saint-Sépulcre (1840-1850) et entreprend celle de l'église de Poissy. D'autres travaux encore plus importants ne tardent pas à lui être confiés : ce sont ceux de l'église abbatiale de Saint-Denis (en 1847, en remplacement de Debret, à la suite de l'écroulement de la flèche, mais les grands travaux de restauration ne reprendront guère qu'en 1859, après le rattachement de Saint-Denis au Service des Monuments historiques), des fortifications et de l'église Saint-Nazaire, à Carcassonne (à partir de 1852), de la Salle synodale de Sens (1855-1865), du château de Coucy (1856-1864), du château de Pierrefonds (à partir de 1858), etc. Chargé dès 1845 d'une étude complète sur Saint-Sernin de Toulouse, il exécute la restauration de cette église, de 1861 à 1877, et, dans la même ville, dirige également celle du donjon du Capitole. Il restaure enfin les remparts d'Avignon de 1863 à 1867, l'église d'Eude 1864 à 1875,etc. A sa mort, en 1879, il était encore l'architecte de Saint-Denis, des monuments de Toulouse, des fortifications de Carcassonne, de l'église d'Eu et du château de Pierrefonds. Depuis 1860, il appartenait à la Commission des Monuments historiques, où il rapportait à chaque séance de nombreuses affaires et exerçait en fait, avec Emile Boeswiliwald, les fonctions d'inspecteur général. A l'Administration des Cultes, sa carrière n'a pas été moins brillante. En 1842, il remporte avec Lassus le concours ouvert pour la restauration de Notre-Dame de Paris et, à partir de 1845, tous deux entreprennent la réfection de la cathédrale, qu'il poursuit seul à la mort de Lassus (réfection de la flèche centrale). En 1849, il est également architecte diocésain pour les cathédrales de Reims et d'Amiens. Enfin, en 1853, il devient inspecteur général des édifices diocésains. 
view all

Viollet le Duc's Timeline

1814
January 27, 1814
Paris, Ile-de-France, France
1835
1835
Age 20
1838
March 26, 1838
Age 24
Paris, Ile-de-France, France
1879
September 17, 1879
Age 65
Lausanne, Vaud, Suisse
????