Jacques de Beaune

Is your surname de Beaune?

Research the de Beaune family

Share your family tree and photos with the people you know and love

  • Build your family tree online
  • Share photos and videos
  • Smart Matching™ technology
  • Free!

Jacques de Beaune

Birthdate:
Birthplace: Tours, Indre-et-Loire, Centre, France
Death: August 12, 1527 (81-82)
Paris, Paris, Île-de-France, France (Pendu au gibet de Montfaucon)
Immediate Family:

Husband of Jeanne de Beaune
Father of Marie de Beaune

Occupation: Maire de Tours. Surintendant des finances
Managed by: Private User
Last Updated:
view all

Immediate Family

About Jacques de Beaune

   Le fils d'un riche négociant de Tours. Il devint trésorier d'Anne de Bretagne en 1491, puis général du Languedoc en 1495 et de Languedoïl en 1509. Il y avait alors quatre généraux des finances pour tout le royaume (Languedoc, Languedoïl, Seine et Yonne, Normandie), et leur fonction consistait à organiser les recettes dans leur circonscription, y compris les recettes extraordinaires destinées à couvrir des dépenses imprévues. Les trésoriers de France, qui occupaient une fonction proche, et les généraux, formaient une oligarchie dont la puissance s'accrut au cours des règnes de Louis XII et de François Ier.
   Jacques de Beaune devint le financier de Louise de Savoie, et acquit, en 1515, la baronnie de Semblançay. En 1518, François Ier lui donna la charge de toutes les finances du royaume, tant ordinaires qu'extraordinaires, couronnant ainsi l'édifice de réorganisation des recettes de l'État. Mais les dépenses du souverain ne cessant de croître due aux guerres d'Italie et l'élection manquée à l'Empire, notamment, Semblançay se trouva de plus en plus en difficulté, incapable, à partir de 1521, de fournir l'argent désiré.
   Les défaites d'Italie de 1522 précipitèrent sa chute ; il en fut rendu responsable et, en 1524, une commission fut nommée pour examiner ses comptes. Semblançay fut accusé d'avoir confondu les comptes du roi et de sa mère ; il se défendit en affirmant que ces derniers l'avaient autorisé à agir ainsi; en outre, François Ier était débiteur net de 300,000 livres envers son grand argentier, ce que le jugement reconnut en 1525. Mais, en 1527, un nouveau procès, criminel cette fois, lui fut intenté, les juges étant nommés par le roi. Le 9 août, Semblançay fut condamné à mort pour avoir falsifié les comptes de Louise de Savoie et détourné de l'argent destiné au roi, sans que, semble-t-il, ces accusations soient réellement fondées. Il fut pendu le surlendemain.
   Voici l'épigramme de Marot lors de son exécution:
   Lorsque Maillart, juge d'enfer, menoit A Montfaulcon Semblançay l'âme rendre A vostre advis, lequel des deux tenoit Meilleur maintien ? Pour le vous faire entendre Maillart sembloit homme que mort va prendre, Et Semblançay fut si ferme viellart, que l'on cuidoit [croyait], pour vray, qu'il menast pendre A Montfaulcon le lieutenant Maillart.
   Son procès fut le plus important d'une lutte menée par François Ier contre ses créanciers. Certaines des plus grandes familles de financiers du royaume, personnages le plus souvent issus de la roture, qui s'étaient enrichis par le négoce avant de se lancer dans les prêts, furent ainsi inquiétées: de la propre famille de Semblançay, Gilles Berthelot, Thomas Bohier, Jean de Poncher furent exécutés et bien d'autres durent payer de lourdes amendes, au terme de procès criminels qui produisirent une forte impression sur les contemporains, ainsi que le montre le Journal d'un bourgeois de Paris sous le règne de François Ier. 
view all

Jacques de Beaune's Timeline

1445
1445
Tours, Indre-et-Loire, Centre, France
1527
August 12, 1527
Age 82
Paris, Paris, Île-de-France, France
????