Aurore Dudevant-Sand

public profile

Is your surname Dudevant-Sand?

Research the Dudevant-Sand family

Aurore Dudevant-Sand's Geni Profile

Records for Aurore Dudevant-Sand

148,242 Records

Share your family tree and photos with the people you know and love

  • Build your family tree online
  • Share photos and videos
  • Smart Matching™ technology
  • Free!

Share

Aurore Dudevant-Sand (Dudevant)

Birthdate:
Death: Died
Immediate Family:

Daughter of Maurice Dudevant and Marcelina Dudevant
Ex-wife of Frédéric Lauth
Sister of Marc Antoine Dudevant and Jeanne Lucille Gabrielle Dudevant-Sand

Managed by: Private User
Last Updated:

About Aurore Dudevant-Sand

Petite fille de George Sand, Jeanne Claudine Aurore, fille de Maurice Dudevant-Sand et de Marcelina Calamata est née le 10 janvier 1866. À l'âge de quatre ans, Aurore reçoit en même temps que sa soeur cadette le baptême protestant : son parrain est le Prince Jérôme Napoléon, sa marraine George Sand. Surnommée"Lolo", choyée par sa grand-mère, Aurore passe une enfance et une adolescence heureuse entre Nohant et Paris. En novembre 1889, elle épouse à Passy le peintre Frédéric Lauth, ils n'auront pas d'enfants. Passionnée par les sciences occultes, Aurore Sand crée rue Férandi à Paris un cabinet de consultations psychologiques et astrologiques. Après le décès de son époux en 1922, elle partagera sa vie avec Vincente Santaolaria, peintre espagnol. Aurore s'essaie à la littérature en publiant plusieurs ouvrages : Pour remettre à Franck 1899, Encarnation 1923, La vie commande 1926 et plusieurs livrets sur Nohant et George Sand. D’une vive intelligence et personnalité originale, elle a de nombreux amis dont André Maurois, le diplomate Paul Boncour, le poète Jean de Boschère et sa fidèle compagne la Marquise Elisabeth d’Ennetières. A la Libération, elle est décorée de la Légion d'honneur pour avoir pendant la débâcle en 1940 accueilli à Nohant des réfugiés et caché des résistants. En 1952 le lègue au profit de l'Institut de France initié par sa soeur Gabrielle Sand est modifié en faveur de l'Etat ; en véritable ambassadrice, Aurore devient ainsi la première guide du château de George Sand. Elle s'éteint en septembre 1961 à Nohant où elle repose.