Saint Jean de Brébeuf, SJ

Is your surname de Brébeuf?

Research the de Brébeuf family

Share your family tree and photos with the people you know and love

  • Build your family tree online
  • Share photos and videos
  • Smart Matching™ technology
  • Free!

Jean de Brébeuf, SJ

Birthdate:
Birthplace: Condé-sur-Vire, Normandie, France
Death: March 16, 1649 (55)
Saint-Ignace, Huronie, Canada (martyred)
Place of Burial: Midland, Ontario, Canada
Immediate Family:

Son of Gilles de Brébeuf de la Boissée de Brébeuf and Marie le Dragon
Brother of Robert de Brébeuf

Occupation: French Jesuit missionary; Martyr; Apostle of the Huron
Managed by: Private User
Last Updated:

About Saint Jean de Brébeuf, SJ

Overview

Saint Jean de Brébeuf was a French Jesuit missionary who traveled to New France (Canada) in 1625. There he worked primarily with the Huron for the rest of his life, except for a short time back in France in 1629-1630. The parish municipality of Brébeuf, Québec is named after him, as is rue de Brébeuf on the Plateau Mont-Royal in Montréal.

He arrived in Québec in 1625 with Fathers Charles Lalemant and Énemond Massé. In 1626 he was assigned to the Huron with Father Anne de Nouée. He chose Ihonatiria (Saint Joseph I) for missionary activities with the Hurons along with Fathers Antoine Daniel and Ambrose Davost. Brébeuf along with Fathers Le Mercier, Pierre Pijart, Pierre Chastellain, Charles Garnier and Isaac Jogues worked on and completed a Dictionary and a Grammar of the Huron language. In 1638 he turned over the missionary activities at Saint Joseph I to Jérôme Lalemant. He and Gabriel Lalemant were taken captive in 1649 by the Iroquois and were tortured. Brébeuf was martyred on March 16, 1649.

Brébeuf composed the first Canadian Christmas carol in 1642, the 'Huron Carol' in the native Huron language. Pope Jean Paul II prayed over the skull of Saint Jean de Brébeuf in 1994 before giving mass to a large crowd.

The Canadian Martyrs, also known as the North American Martyrs or the Martyrs of New France, were eight Jesuit missionaries from Sainte-Marie among the Hurons, who were tortured and martyred on various dates in the mid-17th century in Quebec, New France, in what are now southern Ontario and upstate New York, during the warfare between the Iroquois and the Huron. They are Jean de Brébeuf, Noël Chabanel, Antoine Daniel, Charles Garnier, René Goupil, Isaac Jogues, Jean de Lalande and Gabriel Lalemant. They were all canonized as saints in the Roman Catholic Church in 1930.

Related Profiles

Sources

About Saint Jean de Brébeuf, SJ (Français)

Saint Jean de Brébeuf, né à Condé-sur-Vire en France le 25 mars 1593 et mort, brulé vif, par les Iroquois prés de la baie Géorgienne le 16 mars 1649. Il est un prêtre jésuite français, missionnaire en Nouvelle-France. Il a été canonise en 1930.

  • Il est entré chez les Jésuites en 1617.
  • Il est arrive le 19 juin 1625 en Nouvelle-France où il est resté malgré la menace du capitaine de vaisseau Huguenot de le ramener en France.
  • Brébeuf choisit un emplacement pour une résidence sur la rivière Saint-Charles, à l’endroit même d'un ancien campement de Jacques Cartier. Au printemps, il s'embarque avec les Amérindiens pour un voyage en canoë sur le Lac Huron. Brébeuf ainsi pères Le Mercier, Pierre Pijart, Pierre Chastellain, Charles Garnier et Isaac Jogues travaillé et réalisé un dictionnaire et une grammaire de la langue Huron.
  • En juillet 1629 il retourne en France après le reddition de la colonie aux Anglais par Champlain.
  • En mars 1633 il arrive dan Nouvelle-France. Il tente de retourner au Lac Huron mais les Amérindiens refusent de l’emmener.
  • En 1640 il tente sans succès d’évangéliser les Neutres, une tribu au nord du Lac Érié.
  • En 1642 Brébeuf composé le premier cantique de Noël la Huron Carol dans la langue maternelle Huron. Pape Jean Paul II à prié sur le crâne de Saint Jean de Brébeuf en 1994 avant donner la masse à une grande foule.
  • En 1642 il est envoyé au Québec où il a la charge des Amérindiens de la réserve de Sillery. Au plus fort du conflit entre Hurons et Iroquois, après deux tentatives infructueuses, il parvient à pénétrer en territoire huron. Bien que les Iroquois aient fait la paix avec les Français, leur guerre avec les Hurons se poursuivait.
  • Le mars 16 1649 il est capturé au cours d'une attaque. Il est traîné au village de Saint-Ignace où il est accueilli par une pluie de pierres, bâtonné et lié au poteau de torture. À sa mort, son cœur a été arraché et mangé.

Les martyrs canadiens

Les martyrs canadiens étaient huit missionnaires jésuites à Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons, qui furent tués au XVIIe siècle au Canada. Ils furent tués lors des guerres entre les Hurons et les Iroquois. Ces saints catholiques sont liturgiquement commémorés le 19 octobre par l'Église catholique, ou le 26 septembre au Canada. Les huit martyrs canadiens sont : Jean de Brébeuf, Noël Chabanel, Antoine Daniel, Charles Garnier, René Goupil, Jean de Lalande, Gabriel Lalemant et Isaac Jogues. Les martyrs canadiens furent canonisés par le pape Pie XI en 1930.

Ils sont collectivement des saints patrons secondaires du Canada. La paroisse francophone de Saskatoon en Saskatchewan est également placée sous la protection des saints martyrs canadiens, tout comme celle de Pont-Landry (Nouveau-Brunswick).

Profiles Connexes

Sources

view all

Saint Jean de Brébeuf, SJ's Timeline

1593
March 25, 1593
Condé-sur-Vire, Normandie, France
1649
March 16, 1649
Age 55
Saint-Ignace, Huronie, Canada
????
Church of St. Joseph, Midland, Ontario, Canada