Start My Family Tree Welcome to Geni, home of the world's largest family tree.
Join Geni to explore your genealogy and family history in the World's Largest Family Tree.

Chambord, Québec, Canada

« Back to Projects Dashboard

Project Tags

view all

Profiles

  • Rev. François-Xavier Delâge (1837 - 1905)
    Sommaire Né à Charlesbourg et décédé à Québec . Fit ses études à Québec , où il fut ordonné le 22 février 1863. Vicaire à Montmagny (1863), L'Islet (1863-65) et Saint-Joseph-de-la-Beauce (1865-...
  • Abbé William Tremblay (1870 - 1947)
    Sommaire Fit ses études à Chicoutimi. Ordonné prêtre le 23 mai 1897. A servi au séminaire de Québec, Sainte-Agnès, Saint-Henri-de-Taillon (1902-1911), Saint-Cœur-de-Marie (1911-1915), Chambord ...
  • Rev. Bruno-Élisée Leclerc (1838 - 1907)
    Sommaire L'abbé Bruno-Élisée Leclerc est né à Kamouraska . Il fit ses études au Collège classique de Sainte-Anne-de-la-Pocatière . Ordonné le 12 novembre 1862 à Kamouraska. Professeur au Coll...
  • Rev. Prime Girard (1829 - 1876)
    (See French)
  • Rev. Gustave-Adolphe Girard (1842 - d.)
    (See French)

Aperçu ~ Overview

Chambord (carte).

Toponymie ~ Toponymy

  • « Saint-Louis-de-Métabetchouan » : Nom de 1870 à 1915.
  • « Saint-Louis-de-Chambord » : Nom de 1916 à 1973.
  • « Chambord » : Nom depuis 1973.

Indiquez les lieux dans Geni ~ How to Input Locations in Geni

Standard Location Names for Québec, Canadaicn_help.gif

Détaché de/Split from Roberval, 1870

  • ... entre 1865 et 1915 :
    • City = Saint-Louis-de-Métabetchouan
    • County = Lac-Saint-Jean
    • State/Province = Québec
    • Country = Canada
  • ... entre 1916 et 1972 :
    • City = Saint-Louis-de-Chambord
    • County = Lac-Saint-Jean
    • State/Province = Québec
    • Country = Canada
  • ... 1973 à aujourd'hui :
    • City = Chambord
    • County = Lac-Saint-Jean
    • State/Province = Québec
    • Country = Canada

Paroisses et missions ~ Parishes and Missions

Saint-Louis-de-Métabetchouan

Mission établie en 1865 et la paroisse est fondée en 1870. Mission desservie par Notre-Dame-de-Roberval jusqu'à l'ouverture des registres en 1872 et de la nomination du premier curé en titre.

Desservants, curés et vicaires

  • Prime Girard, curé de Roberval (1865-68)
  • Pierre-Hubert Beaudet, assistant à Roberval (1868-71)
  • François-Xavier Delâge, curé de Roberval (1871-72)
  • Samuel Garon, Premier curé (1872-74)
  • Bruno-Élisée Leclerc, 2e curé (1874-75)
  • Achille-Gustave-Adolphe Girard, 3e curé (1875-90)
  • François-Xavier Belley, 4e curé (1890-93)
  • François-Xavier Delâge, 5e curé (1893-1903)
  • Louis Gagnon, 6e curé (1903-14)
  • Simon Bluteau, 7e curé (1914-1917)
  • William Tremblay, 8e curé (1917-47)
  • Elzéar Bergeron, 9e curé (1947-68)
  • Benoît Lavallée, 10e curé (1968-72)

Histoire ~ History

Les armoiries

Partie, de sinople à la gerbe d’or, de gueules à un centre ferroviaire d’argent; au chef du drapeau saguenéen.

Explications :

1. Le champ est partie, c’est-à-dire divisé verticalement. Cette division est imposée par le double caractère de la localité, qui comporte essentiellement un territoire agricole et un centre ferroviaire. Ce double caractère est également la note distinctive de Chambord par rapport aux autres localités de la région.

2. Le champ de la partie dextre est de sinople. Le mot sinople vient de Sinopolis, ville maritime de l’Asie mineure qui se faisait remarquer par la belle verdure de ses terrasses.

Le vert convient à la fois aux champs cultivés, qui forment le premier plan de la grande terrasse de Chambord, et à la forêt, qui les encadrent en arrière plan. Son meuble est une gerbe, qui symbolise l’agriculture par laquelle ces champs sont exploités et produisent pour le bénéfice de l’humanité. La gerbe d’or, l’or est le premier des métaux; en héraldique, il est symbole de la foi, de la force, de la richesse : traits qui conviennent à l’agriculture, la première et la plus fondamentale des richesses.

3. Le champ de la partie senestre est de gueules.

Gueules vient du mot truc ghiul, lui-même dérivé du persan gul, qui désigne la couleur rouge.

Le rouge est emblème de courage, d’ardeur et de fidélité. Ces notes sont bien associées à l’idée de cette forme d’activité que constitue le service de chemin de fer.

Le meuble, un centre ferroviaire, précise le rôle de Chambord, qui est le point d’aboutissement de la voie ferrée mettant la région en communication avec l’extérieur et celui d’où partent les voies de pénétration et de service dans les diverses parties de la région. (Alma, Chicoutimi, Dolbeau, Chibougamau).

4. On a placé en chef le drapeau du Saguenay. Cette pièce honorable est l’élément qui situe Chambord dans la carte du monde, en déterminant que c’est dans et pour le Royaume du Saguenay que cette localité joue son rôle par la culture du sol et par le service ferroviaire qui lui est propre.

5. L’ensemble forme une composition à la fois simple, originale et expressive, bien distribuée et plaisant à l’oeil. Il offre en plus cette caractéristique de grouper dans ses éléments (champs et meubles) exactement les quatre couleurs du drapeau saguenéen et regard de ce drapeau lui-même.

6. La devise labeur et fidélité formule une magnifique synthèse de tout ce que ces armoiries font supposer de vertus chez la population dont elles sont l’expression héraldique.

QUELQUES NOTES INDICATIVES EN CE QUI CONCERNE L’IMPRESSION

L’écu doit être rectangulaire, avec, à sa partie inférieure, les coins arrondis, et une pointe saillante. La règle de ses proportions est 8 modules de hauteur sur 7 de largeur (pointe à part).

Le listel portant la devise se place en bas de l’écu. Ici sa couleur doit être verte, les lettres en or.

Dans le dessin sans couleur, le vert est indiqué par des hachures obliques (partant du haut vers la gauche), le rouge par des hachures verticales, l’or par du pointillé, l’argent par du blanc.

Logo

« Le coq dans son ensemble représente la fierté des résidents de Chambord.

La queue et la crête du coq représentent le lac St-Jean: ces vagues parfois douces et parfois redoutables.

La flèche pour une municipalité résolument tourné vers l’avenir.

Le toit de bardeaux du bâtiment et l’arrière plan représente la ruralité et les champs à perte de vue au soleil levant et couchant.

Le rebord du toit dans le bas représente les cheminées d’usines prouvant hors de tout doute que la municipalité est ouverte au plus grand progrès. »

Population ~ The People

Gentilé : Chambordais, Chambordaise

Personnalités ~ Personalities

Moments marquants ~ Landmarks

Cimetières ~ Cemeteries

Affaires municipales ~ Municipal Administration

Bordures de la municipalité ~ Municipal Boundaries

Maires ~ Mayors

Sources

Mots clés ~ Keywords

Vos Ancêtres? ~ Your Ancestors?

Avez-vous des ancêtres qui viennent de cet endroit ? Pour le savoir, c'est facile, consultez History Search à HistoryLink

Do you have ancestors from this location? It's easy to find out, see History Search at HistoryLink.

Vous avez une question? You Have a Question?

Contact : morel