Is your surname Drouin?

Research the Drouin family

Share your family tree and photos with the people you know and love

  • Build your family tree online
  • Share photos and videos
  • Smart Matching™ technology
  • Free!

About Robert Drouin

Facts

DROUIN, ROBERT, pioneer on the Beaupre shore; b. 6 Aug. 1607 at Saint-Barthélemi du Pin-la-Garenne, Perche, son of Robert Drouin and Marie Dubois; buried 1 June 1685 at Chateau-Richer.

The date of Drouin's arrival in Canada is not known, but it is certain that he was here by 1636. In 1641 he already had a farm near the Rivière aux Chiens on the Beaupre shore, although he did not receive the concession for it until 17 April 1646. By his marriage with Anne Cloutier, which was celebrated 12 July 1637, he had three daughters; by his second marriage, with Marie Chapelier on 29 Nov. 1649, he had eight more children.

It is almost impossible to trace any French-Canadian genealogy without encountering Robert Drouin among the earliest ancestors. That would seem to us to be his greatest claim to fame. It is also to be noted that his marriage contract with Anne Cloutier (which preceded by nearly a year the religious ceremony), concluded 27 July 1636 in Robert Giffard's house and drawn up in the absence of a notary by Jean Guyon Du Buisson, senior, is the oldest marriage contract preserved in the original in Canada.

Robert arrived in New France (Canada) in 1635.

DROUIN, ROBERT, pioneer on the Beaupre shore; b. 6 Aug. 1607 at Saint-Barthélemi du Pin-la-Garenne, Perche, son of Robert Drouin and Marie Dubois; buried 1 June 1685 at Chateau-Richer.

The date of Drouin's arrival in Canada is not known, but it is certain that he was here by 1636. In 1641 he already had a farm near the Rivière aux Chiens on the Beaupre shore, although he did not receive the concession for it until 17 April 1646. By his marriage with Anne Cloutier, which was celebrated 12 July 1637, he had three daughters; by his second marriage, with Marie Chapelier on 29 Nov. 1649, he had eight more children.

It is almost impossible to trace any French-Canadian genealogy without encountering Robert Drouin among the earliest ancestors. That would seem to us to be his greatest claim to fame. It is also to be noted that his marriage contract with Anne Cloutier (which preceded by nearly a year the religious ceremony), concluded 27 July 1636 in Robert Giffard's house and drawn up in the absence of a notary by Jean Guyon Du Buisson, senior, is the oldest marriage contract preserved in the original in Canada.


BIO:Robert Drouin was the son of Robert Drouin and Marie Dubois of Pin la Garenne, France. A small village in the Perche area south of Mortagne. The father had a brother Oudard as well as numerous cousins.

The Drouin had lived in the area since the early part of 1500. Robertthe father was born in 1565 and died in Feb 1617. The family were tile makers and their home was known as La tuilerie. It is still

lived in today by a family named Duplissi. He was baptized in the church at the village of Pin and a plaque attest to this. He arrived in Quebec City in 1634. He was listed at his death as a

"briquetier". One child not listed is with first wife Anne Cloutier, was born Anonymous, sex unknown on 22 Nov 1642 (death at birth).

Sources

GEDCOM Source

@R-1195646461@ Quebec, Vital and Church Records (Drouin Collection), 1621-1967 Ancestry.com Ancestry.com Operations Inc 1,1091::0

GEDCOM Source

1,1091::14938084

GEDCOM Source

@R-1195646461@ Quebec, Vital and Church Records (Drouin Collection), 1621-1967 Ancestry.com Ancestry.com Operations Inc 1,1091::0

GEDCOM Source

1,1091::14938084

GEDCOM Source

@R-1195646461@ Quebec, Vital and Church Records (Drouin Collection), 1621-1967 Ancestry.com Ancestry.com Operations Inc 1,1091::0

GEDCOM Source

Quebec, Vital and Church Records (Drouin Collection), 1621-1967 2008 1,1091::15043513

GEDCOM Source

@R-1195646461@ Quebec, Vital and Church Records (Drouin Collection), 1621-1967 Ancestry.com Ancestry.com Operations Inc 1,1091::0

GEDCOM Source

Quebec, Vital and Church Records (Drouin Collection), 1621-1967 2008 1,1091::15043487

GEDCOM Source

@R-1195646461@ Quebec, Vital and Church Records (Drouin Collection), 1621-1967 Ancestry.com Ancestry.com Operations Inc 1,1091::0

GEDCOM Source

1,1091::14938084

GEDCOM Source

@R-1195646461@ Quebec, Vital and Church Records (Drouin Collection), 1621-1967 Ancestry.com Ancestry.com Operations Inc 1,1091::0

GEDCOM Source

Quebec, Vital and Church Records (Drouin Collection), 1621-1967 2008 1,1091::15043513

GEDCOM Source

@R-1195646461@ Quebec, Vital and Church Records (Drouin Collection), 1621-1967 Ancestry.com Ancestry.com Operations Inc 1,1091::0

GEDCOM Source

Quebec, Vital and Church Records (Drouin Collection), 1621-1967 2008 1,1091::15043487


GEDCOM Source

@R-1574695084@ Quebec, Vital and Church Records (Drouin Collection), 1621-1967 Ancestry.com Publication en ligne - Provo, UT, USA: Ancestry.com Operations Inc, 2008.Données originales  - Gabriel Drouin, comp. Drouin Collection. Montréal, Québec, Canada: Institut Généalogique Drouin.Données originales : Gabriel Drouin, comp. Drouin Colle 1,1091::0

GEDCOM Source

1,1091::15043513

GEDCOM Source

@R-1574695084@ Dictionnaire généalogique des familles canadiennes (Collection Tanguay), 1608 à 1890 Ancestry.com Publication en ligne - Provo, UT, USA: Ancestry.com Operations Inc, 2011.Données originales  - Tanguay, Cyprien. Dictionnaire généalogique des familles canadiennes depuis la fondation de la colonie jusqu'à nos jours. Québec, Canada: Eusèbe Senécal, 18 1,2177::0

GEDCOM Source

Volume: Vol. 3 Sect. 2 : Dej-Ezi; Page: 453 1,2177::24820

GEDCOM Source

@R-1574695084@ Quebec, Vital and Church Records (Drouin Collection), 1621-1967 Ancestry.com Publication en ligne - Provo, UT, USA: Ancestry.com Operations Inc, 2008.Données originales  - Gabriel Drouin, comp. Drouin Collection. Montréal, Québec, Canada: Institut Généalogique Drouin.Données originales : Gabriel Drouin, comp. Drouin Colle 1,1091::0

GEDCOM Source

1,1091::15043513

GEDCOM Source

@R-1574695084@ Dictionnaire généalogique des familles canadiennes (Collection Tanguay), 1608 à 1890 Ancestry.com Publication en ligne - Provo, UT, USA: Ancestry.com Operations Inc, 2011.Données originales  - Tanguay, Cyprien. Dictionnaire généalogique des familles canadiennes depuis la fondation de la colonie jusqu'à nos jours. Québec, Canada: Eusèbe Senécal, 18 1,2177::0

GEDCOM Source

Volume: Vol. 3 Sect. 2 : Dej-Ezi; Page: 453 1,2177::24820

GEDCOM Source

@R-1574695084@ Dictionnaire généalogique des familles canadiennes (Collection Tanguay), 1608 à 1890 Ancestry.com Publication en ligne - Provo, UT, USA: Ancestry.com Operations Inc, 2011.Données originales  - Tanguay, Cyprien. Dictionnaire généalogique des familles canadiennes depuis la fondation de la colonie jusqu'à nos jours. Québec, Canada: Eusèbe Senécal, 18 1,2177::0

GEDCOM Source

Volume: Vol. 3 Sect. 2 : Dej-Ezi; Page: 453 1,2177::24820

GEDCOM Source

@R-1574695084@ Quebec, Vital and Church Records (Drouin Collection), 1621-1967 Ancestry.com Publication en ligne - Provo, UT, USA: Ancestry.com Operations Inc, 2008.Données originales  - Gabriel Drouin, comp. Drouin Collection. Montréal, Québec, Canada: Institut Généalogique Drouin.Données originales : Gabriel Drouin, comp. Drouin Colle 1,1091::0

GEDCOM Source

1,1091::15043513

GEDCOM Source

@R-1574695084@ Dictionnaire généalogique des familles canadiennes (Collection Tanguay), 1608 à 1890 Ancestry.com Publication en ligne - Provo, UT, USA: Ancestry.com Operations Inc, 2011.Données originales  - Tanguay, Cyprien. Dictionnaire généalogique des familles canadiennes depuis la fondation de la colonie jusqu'à nos jours. Québec, Canada: Eusèbe Senécal, 18 1,2177::0

GEDCOM Source

Volume: Vol. 3 Sect. 2 : Dej-Ezi; Page: 453 1,2177::24820


https://www.familysearch.org/tree/person/details/LRTM-Q18

DROUIN, ROBERT, pioneer on the Beaupre shore; b. 6 Aug. 1607 at Saint-Barthélemi du Pin-la-Garenne, Perche, son of Robert Drouin and Marie Dubois; buried 1 June 1685 at Chateau-Richer.

The date of Drouin's arrival in Canada is not known, but it is certain that he was here by 1636. In 1641 he already had a farm near the Rivière aux Chiens on the Beaupre shore, although he did not receive the concession for it until 17 April 1646. By his marriage with Anne Cloutier, which was celebrated 12 July 1637, he had three daughters; by his second marriage, with Marie Chapelier on 29 Nov. 1649, he had eight more children.

It is almost impossible to trace any French-Canadian genealogy without encountering Robert Drouin among the earliest ancestors. That would seem to us to be his greatest claim to fame. It is also to be noted that his marriage contract with Anne Cloutier (which preceded by nearly a year the religious ceremony), concluded 27 July 1636 in Robert Giffard's house and drawn up in the absence of a notary by Jean Guyon Du Buisson, senior, is the oldest marriage contract preserved in the original in Canada.

---

https://www.wikitree.com/wiki/Drouin-10

Fils de Robert Drouin et Marie Dubois et filleul de Robert Roy, Thomas Ligny et Jehanne Moyne, fille de Denis, Robert Drouin est baptisé en France dans l'église Saint-Barthélémi de Le Pin-la-Garenne située dans le diocèse de Séez et l'ancienne province du Perche.[3][7][8]

Faisant partie d'une famille de tuiliers et de briquetiers au Perche, Robert Drouin gère, à partir de 1625, avec ses frères aînés la tuilerie que leur a laissée leur père et il est briquetier à son arrivée au Canada.[9]

Il est mentionné pour la dernière fois au Perche lors d'un acte du 10 février 1634 annonçant un prochain départ vers le Canada, réglant des dettes mutuelles avec son frère Hilaire et louant sa part du dit-lieu Tuilerie à son frère Michel.

Migration en Nouvelle-France: Robert Drouin migra vers le Canada en 1634 et il est mentionné pour la première fois en Nouvelle France, à Québec, lors de son contrat de mariage du 27 juillet 1636.[10][11]

Après son arrivée à Québec, Robert Drouin est engagé par les Jésuites comme briquetier, puis, trois ans plus tard, Drouin s'installe à Beauport et se maria. Il fournissait aux Hospitalières la briques nécessaire à la construction de leur hôpital à Sillery, en 1640.

1°Mariage: Le 12 juillet 1637, dans l'église Notre-Dame, Québec, Canada, Robert Drouin âgé de 29 ans épouse Anne Cloustier âgée de 11 ans, fille de Zacharie Cloutier et de Sainte Dupont, [12] en présence de Marie Guyon et Olivier (Le Tardif) Letardif.

Le 27 juillet 1636 à Beauport, par devant Jean Guyon, sieur Dubuisson (à défaut de notaire), en présence de Zacharie Cloustier père, Robert Giffard, seigneur de Beauport, Noël Langlois et François Bélanger, en la maison du seigneur Dubuisson, Robert Drouin et Anne Cloustier signaient un contrat de mariage. L'entente comportait une disposition particulière: l'union serait "solennisée en sainte face d'église le plus tôt qu'il sera entre eux, leurs parents et amis avisé". Cette formule étonnera peut-être; c'est que la jeune fille n'était probablement pas nubile, n'ayant pas encore célébré son onzième anniversaire. Anne Cloustier et Robert Drouin ont vécu les trois premières années de leur mariage dans la maison de la famille de Zacharie Cloutier père. Les parents de l'épouse s'étaient engagés à héberger le jeune couple pendant trois ans.

Contrat de Mariage - Image of Record- 27 Juillet 1636 [13] Contrat de mariage entre Robert Drouin et Anne Cloustier, Date : 27 juillet 1636, Archives textuelles, Ce dossier contient le photostat et la transcription dactylographiée d'un accord de mariage entre Anne Cloutier et Robert Drouin (1606-1685). Il s'agirait du plus ancien contrat de mariage du Canada, détaillée : P1000,S3,D603, Collection Centre d'archives de Québec, BAnQ Québec, [14] Ce contrat de mariage est le premier d'un tel document original conservé au Canada.

Enfants / Children - Union avec / with Anne Cloutier:

1. Agnès (1641 - 1641) (de ) 2. Anonyme (1641 - 1641) 3. Anonyme (1642 - 1642) 4. +Geneviève (1643 - 1710) 5. Anonyme (1645 - 1645) 6. +Jeanne (1647 - 1732)

En 1641, Robert Drouin est déjà sur une terre près de la rivière aux Chiens sur la côte de Beaupré mais n'en obtient la concession que le 17 avril 1646. Il est mentionné comme étant habitant de Beaupré dans la carte de 1641 de Jean Bourdon.

Olivier (Le Tardif) Letardif passe un acte par devant le notaire Le Vasseur ou le notaire Morel au Châtelet de Paris dans lequel il concéda à Robert Drouin un terre de six arpents de front dans la seigneurie de Beaupré, que Gariépy numérote terre 80.

2° Mariage: Ayant passé un contrat de mariage le 26 novembre 1649 par devant Guillaume Audouart de Saint-Germain qui exige qu'en moins d'un an, le plus tôt que faire se pourra, le futur [%C3%A9poux] prenne habitation le plus près possible de la ville de Québec, le 29 novembre 1649, à la paroisse Notre-Dame de Québec.Robert Drouin âgé de 42 ans épouse Marie Chapelier âgée de 25 ans, fille de Jean Chapelier et de Marguerite Dodier, originaires de Brie-Comte-Robert en France.[3][15][16]

Enfants / Children - Union avec / with Marie Chapelier:

7. Marie (1650 - 1664) 8. +Nicolas (1652 - 1723) 9. Pierre (1653 - 1667) 10. +Marie Marguerite (1655 - 1692) 11. +Étienne (1658 - 1732) 12. +Catherine (1660 - 1734) 13. Jean-Baptiste (1662 - 1681) 14. Marie-Madeleine (1664 - 1665) Ce n'est que le 4 juillet 1650 que Robert Drouin est parmi 22 habitants de Beaupré pour être accordé le titre pour cette terre.

Il obtient deux concessions de terre, une au Cap-de-la-Madeleine des Jésuites, et une autres dans la seigneurie de Notre-Dame-des-Anges les 24 mars 1653 et 6 juin 1651, respectivement.

Le 12 septembre 1656, il vend la terre de Notre-Dame-des-Anges à René Chevalier.

Recensements: La famille de Robert Drouin figure ainsi dans les énumérations pour Beaupré dans les recensements de 1666, 1667 et 1681:

1666 - Robert Drouin, 60, briquetier ; Marie Chapellier, 42, sa femme ; Geneviève, 23 ; Jeanne, 20 ; Nicolas, 14 ; Pierre, 12 ; Marguerite, 10 ; Etienne, 8 ; Catherine, 6 ; JeanBaptiste, 4.[17]

1667 - Robert Drouin, 64 ; Marie Charpelier, sa femme, 42 ; Nicolas, 15 ; Marguerite, 12 ; Etienne, 10 ; Catherine, 10 ; Jean-Baptiste, 5 ; 6 bestiaux, 10 arpents en valeur.[18]

1681 - Robert Drouin 40 (74?); Marie Chapelier, sa femme, 60 ; Etienne, leur fils, 27 ; 2 fusils ; 6 bêtes à cornes ; 20 arpents en valeur.[19]

Décès: Le premier juin 1685, âgé de 77 ans, Robert Drouin décède et est inhumé le lendemain à Château-Richer, Canada, dans la paroisse La Visitation-de-la-Bienheureuse-Vierge-Marie. [20]

L'inventaire de ses biens fut fait le 16 novembre 1685 par le notaire Étienne Jacob.

En 1729, Il avait 790 descendants.

---

https://www.nosorigines.qc.ca/biography.aspx?name=Drouin_Robert&id=...

De 1636 à 1640 les colons semblent venir régulièrement mais, en petit nombre.- Le recrutement se faisait en France par les relations que des familles des cultivateurs déjà établies à Québec et aux Trois-Rivières, entretenaient avec leur parents de la mêre-patrie.- Les 3 "frères Gagnon" : Mathurin, "Jean" et Pierrè; Paul de Rainville; Jean Cochon; Julien Mercier; "ROBERT DROUIN" et Louis Gagné qui s'établirent au Château-Richer, arrivèrent durant ce laps de temps; de même "Louis Sédilot"; Henri Pinguet; Antoine Brassard; Noel Morin; qui se fixèrent dans la banlieue de Québec.- .............; Ainsi donc, Québec, Beauport; la Côte de Beaupré et Trois-Rivières avaient une population sédentaire et habituée.- Quel pouvait être le chiffre de cette population ? Nous croyons qu'elle peut être estimée à 340 personnes.- De 1608 à 1640, 296 immigrants étaient venus de France. L'abbé Tanguay a compté 73 naissances et 92 décès durant cette période, ce qui amène une diminution de 14 et donne 284 âmes; mais, en ajoutant à ce nombre la population flottante : les fonctionnaires, les religieux, les religieuses et leurs engagés, nous arrivons à une population totale de 340 âmes.- C'était encore bien peu pour une colonie qui comptait tout près de 40 ans d'existence.== (SOURCE : Colonisation sous le Régime français, Précis historique, Chapitre I - Abbé Ivanoe Caron.)------------------------------------ "PLAINTE"(déposition) de "Jamin Bourguignon", habitant de Beauport "à l'encontre de Robert Drouin" et son domestique "pour avoir battu Claire Morin", "épouse dudit Bourguignon", pendant qu'ils étaient tous deux à la pêche;== et tentative d'assassinat par le domestique dudit Drouin, les nommés La Pouthier (Lapouthier) et Jolicoeur (Jollicoeur) contre Bourguignon et sa femme. - 9 mars 1642.- Portée et contenu : Ce dossier en matières criminelles comprend la déposition de Jamin Bourguignon, habitant de Beauport.- Autres formats : Dossier disponible sur support numérique et sur le microfilm M67/1.- Termes rattachés : JUSTICE, NOUVELLE-FRANCE - (Voir : PISTARD Cote : TL5,D2) ------------------------------------<<< BIOGRAPHIE >>>: (SOURCE -http://membres.lycos.fr/ancetre/DrouinR.htm : - "Fils de Robert I Drouin" "et de Marie Dubois", c'est le 6 août 1607 qu'est baptisé "Robert II Drouin", dans la paroisse Saint-Barthélemy- du-Pin, dans le bourg du Pin-La-Garenne, dans le Perche, département actuel de l'Orne, en France, il est l'un des premiers colons de la Nouvelle-France, en effet. il arrive en Nouvelle-France vers la fin de l'an 1635.- "Robert Drouin II" se met au service de Robert Giffard, puis c'est dans la maison de ce seigneur que Jean Guyon, dit DuBuisson, rédige "le premier contrat de mariage" passé dans ce nouveau pays.- Signé le 27 juillet 1636, entre les nouveaux époux, "Robert Drouin II et Anne Cloutier", fille de "Zacharie Cloutier et de Xainte Dupont".- "Anne n'a que dix ans", elle est née à Mortagne au Perche, en janvier 1626. Leur mariage n'est célébré que le 12 juillet 1637, dans l'église Notre-Dame de Québec.- Les parents de l'épouse s'engagent à héberger le couple pendant trois ans. C'est que, Robert Drouin préfère pratiquer son métier, de maître briquetier, plutôt que de cultiver.- Dès 1641, on lui promet une concession qui ne lui est confirmée que cinq ans plus tard.- Six enfants sont nées de ce mariage, et seulement deux filles survivantes qui se sont mariées à l'âge de douze ans.=== (1)Geneviève Drouin, baptisée le 19 octobre 1643, mariée à Romain Trépagny (Trépanier) et=== (2)Jeanne Drouin, baptisée le 2 mai 1647, mariée à Pierre Maheust dit des Hasards (Maheu).- En 1648, grand deuil! "Anne Cloutier", âgée de 22 ans, décède à la Chandeleur et elle est inhumée à Québec, le 4 février.- L'année suivante, soit le 26 novembre 1649, Robert Drouin fait sa marque au bas d'un second contrat de mariage. "Marie Chapelier", veuve de Pierre Petit, native de Comte-Robert-en-Brie, fille de Jean Chapelier et de Marguerite Dodier, l'accepte comme mari.- Le lundi suivant, 29 novembre, a lieu la cérémonie religieuse à Québec. Huit autres enfants naissent dont :=== leur fille, "Marguerite Drouin" née le 23 décembre 1655, baptisée le 27, à Québec et elle épouse le 26 octobre 1670, "Jean Gagnon", fils de l'ancêtre Jean Gagnon et de Marguerite Cauchon. Ils "ont comme fils, Joseph Gagnon", né en 1685, qui épouse en 1709, "Magdeleine Tremblay", fille de "Pierre Tremblay et de Marie Roussin".- Robert Drouin, âgé de 77 ans, décède à la fin de mai 1685, à Château-Richer. Sa veuve, Marie Chapelier lui survit 12 années, "elle était de 26 ans sa benjamine".-------------------------------

---


<<< HISTOIRE >>>=== DÉBUT DE LA COLONIE - (NOUVELLE-FRANCE):-

De 1636 à 1640 les colons semblent venir régulièrement mais, en petit nombre.- Le recrutement se faisait en France par les relations que des familles des cultivateurs déjà établies à Québec et aux Trois-Rivières, entretenaient avec leur parents de la mêre-patrie.- Les 3 "frères Gagnon" : Mathurin, "Jean" et Pierrè; Paul de Rainville; Jean Cochon; Julien Mercier; "ROBERT DROUIN" et Louis Gagné qui s'établirent au Château-Richer, arrivèrent durant ce laps de temps; de même "Louis Sédilot"; Henri Pinguet; Antoine Brassard; Noel Morin; qui se fixèrent dans la banlieue de Québec.- .............; Ainsi donc, Québec, Beauport; la Côte de Beaupré et Trois-Rivières avaient une population sédentaire et habituée.- Quel pouvait être le chiffre de cette population ? Nous croyons qu'elle peut être estimée à 340 personnes.- De 1608 à 1640, 296 immigrants étaient venus de France. L'abbé Tanguay a compté 73 naissances et 92 décès durant cette période, ce qui amène une diminution de 14 et donne 284 âmes; mais, en ajoutant à ce nombre la population flottante : les fonctionnaires, les religieux, les religieuses et leurs engagés, nous arrivons à une population totale de 340 âmes.- C'était encore bien peu pour une colonie qui comptait tout près de 40 ans d'existence.== (SOURCE : Colonisation sous le Régime français, Précis historique, Chapitre I - Abbé Ivanoe Caron.)------------------------------------ "PLAINTE"(déposition) de "Jamin Bourguignon", habitant de Beauport "à l'encontre de Robert Drouin" et son domestique "pour avoir battu Claire Morin", "épouse dudit Bourguignon", pendant qu'ils étaient tous deux à la pêche;== et tentative d'assassinat par le domestique dudit Drouin, les nommés La Pouthier (Lapouthier) et Jolicoeur (Jollicoeur) contre Bourguignon et sa femme. - 9 mars 1642.- Portée et contenu : Ce dossier en matières criminelles comprend la déposition de Jamin Bourguignon, habitant de Beauport.- Autres formats : Dossier disponible sur support numérique et sur le microfilm M67/1.- Termes rattachés : JUSTICE, NOUVELLE-FRANCE - (Voir : PISTARD Cote : TL5,D2) ------------------------------------<<< BIOGRAPHIE >>>: (SOURCE -http://membres.lycos.fr/ancetre/DrouinR.htm : - "Fils de Robert I Drouin" "et de Marie Dubois", c'est le 6 août 1607 qu'est baptisé "Robert II Drouin", dans la paroisse Saint-Barthélemy- du-Pin, dans le bourg du Pin-La-Garenne, dans le Perche, département actuel de l'Orne, en France, il est l'un des premiers colons de la Nouvelle-France, en effet. il arrive en Nouvelle-France vers la fin de l'an 1635.- "Robert Drouin II" se met au service de Robert Giffard, puis c'est dans la maison de ce seigneur que Jean Guyon, dit DuBuisson, rédige "le premier contrat de mariage" passé dans ce nouveau pays.- Signé le 27 juillet 1636, entre les nouveaux époux, "Robert Drouin II et Anne Cloutier", fille de "Zacharie Cloutier et de Xainte Dupont".- "Anne n'a que dix ans", elle est née à Mortagne au Perche, en janvier 1626. Leur mariage n'est célébré que le 12 juillet 1637, dans l'église Notre-Dame de Québec.- Les parents de l'épouse s'engagent à héberger le couple pendant trois ans. C'est que, Robert Drouin préfère pratiquer son métier, de maître briquetier, plutôt que de cultiver.- Dès 1641, on lui promet une concession qui ne lui est confirmée que cinq ans plus tard.- Six enfants sont nées de ce mariage, et seulement deux filles survivantes qui se sont mariées à l'âge de douze ans.=== (1)Geneviève Drouin, baptisée le 19 octobre 1643, mariée à Romain Trépagny (Trépanier) et=== (2)Jeanne Drouin, baptisée le 2 mai 1647, mariée à Pierre Maheust dit des Hasards (Maheu).- En 1648, grand deuil! "Anne Cloutier", âgée de 22 ans, décède à la Chandeleur et elle est inhumée à Québec, le 4 février.- L'année suivante, soit le 26 novembre 1649, Robert Drouin fait sa marque au bas d'un second contrat de mariage. "Marie Chapelier", veuve de Pierre Petit, native de Comte-Robert-en-Brie, fille de Jean Chapelier et de Marguerite Dodier, l'accepte comme mari.- Le lundi suivant, 29 novembre, a lieu la cérémonie religieuse à Québec. Huit autres enfants naissent dont :=== leur fille, "Marguerite Drouin" née le 23 décembre 1655, baptisée le 27, à Québec et elle épouse le 26 octobre 1670, "Jean Gagnon", fils de l'ancêtre Jean Gagnon et de Marguerite Cauchon. Ils "ont comme fils, Joseph Gagnon", né en 1685, qui épouse en 1709, "Magdeleine Tremblay", fille de "Pierre Tremblay et de Marie Roussin".- Robert Drouin, âgé de 77 ans, décède à la fin de mai 1685, à Château-Richer. Sa veuve, Marie Chapelier lui survit 12 années, "elle était de 26 ans sa benjamine".-------------------------------

Transcription décès par R. Creamer Dans le texte original, la date de décès et de l'inhumation sont bien notées: Voici Le texte intégral de son acte de décès registre 1685 Château-Richer, p. 3-5 L'an mil six cent quatre-vingt-cinq, le premier jour de juin est décédé Robert Drouin, après avoir reçu les sacrements de pénitence, eucharistie et extrême onction et le lendemain a été dans le cimetière de cette église, enterré par moi, soussigné prêtre curé de cette paroisse, selon les formes de notre Mère la Ste-Église romaine, en présence de Jean et Charles Cloustier (Cloutier et de Jacques Cochon, qui ont déclaré ne savoir signer, de ce interpellé suivant l'ordonnance. Signé Gauthier, prêtre


GEDCOM Note

Arrived 1636 On March 9, 1642, he was accused of plotting to assassinate James Bourguignon dit LePatron, of Belleport, and Claire Morin, his wife.

About Robert Drouin (Français)

Sommaire

Sources

Faits Divers

Il est le premier à signer un contrat de mariage en Nouvelle-France (avec Anne Cloutier)

Il immigre vers 1635

(CT sous seing privé, Jean Guyon, 27-7-1636) avec Anne Cloutier

(CT 26 Audouart) avec Marie Chapelier

La maison ou est né Robert existe encore de nos jours "Les Tuileries"

La maison historique des DROUIN est située à Sainte-Famille, I.O. elle a été construite sous le régime francais vers 1730

Anne Cloutier est la mère des enfants anonymes suivants:

Anonyme féminin décédée le 8-11-1641 Quebec

Anonyme de sexe indéterminé décédé le 22-11-1642, Québec

Anonyme masculin né et décédé en 1645 Québec

_______________________

Robert Drouin était natif de la paroisse du Pin, au Perche.

Il était le fils de Robert Drouin et de Marie Dubois. Il était venu en Nouvelle-France à titre de maître-briqueleur.

Le 12 juillet 1637, il épouse Anne Cloutier, fille de Zacharie Cloutier et de Xainte Dupont. Trois filles furent issues de leur union.

Anne décédait prématurément le 2 février 1648.

Robert Drouin devait cependant se remarier avec Marie Chapelier, fille de Jean Chapelier et de Marguerite Dodier, de la paroisse de St-Etienne, Comte-Robert-en-Brie.

Dans leur contrat de mariage passé devant le notaire Guillaume Audouart, le 26 novembre 1649, on apprend que Marie était veuve de Pierre Petit. Robert et Marie eurent huit enfants, dont quatre fils.

Robert Drouin quittait ce monde le 1er juin 1685.

Deux de ses fils fondèrent une famille et laissaient ainsi une descendance en terre d'Amérique.

view all 44

Robert Drouin's Timeline

1607
August 3, 1607
Mortagne, Perche, France
August 6, 1607
Pin-la-Garenne, Perche, France
August 6, 1607
St-Barthélémy du Pin-la-Garenne, Perche, France
August 6, 1607
St-Barthélémy du Pin-la-Garenne, Perche, France
August 6, 1607
La Perche, Cherbourg, France
1640
January 16, 1640
Quebec, Quebec, Canada
1641
January 21, 1641
Château-Richer, Montmorency No. 1, Québec, Canada
January 21, 1641